youtube arrow share facebook twitter mail
Accueil > Engagements > En station

Développer des stations fruitières exemplaires


Blue Whale s’efforce de réduire son empreinte écologique à chaque étape de son processus de production. C’est le cas dans le verger mais également en stations de conditionnement.

1. La valorisation des fruits non conformes


Tous les fruits Blue Whale sont soumis à des contrôles qualité où de nombreux critères sont évalués (taille, couleur, taux de sucre…). Si le fruit ne correspond pas aux cahiers des charges, il est déclassé et suit une seconde vie pour être revendu ou valorisé en compote, jus, sirop…

2. Le recyclage des déchets organiques


Tous les fruits abîmés ou gâtés sont valorisés pour être transformés en terreau, en sucre ou en méthane.

3. La préservation de la ressource en eau


En station, Blue Whale élimine peu à peu les process gourmands en eau. Arrivées en station les pommes sont placées dans des canaux de pré-calibrage remplis d’eau. L’eau y est filtrée par un procédé naturel à base de sable et de charbon actif, soit une économie de 4 000 m3 par an.

4. Le stockage en Extrême ULO


Les stations Blue Whale sont équipées d’installations frigorifiques de dernière génération moins énergivores dans lesquelles le taux d’oxygène est abaissé et le taux de CO2 augmenté afin de bloquer la maturation des fruits. Cette technique permet de limiter les traitements chimiques post-récolte.

5. La réduction de la consommation énergétique


La plupart des stations fruitières Blue Whale sont équipées de panneaux photovoltaïques sur leurs toits couvrant ainsi une partie des besoins, de lampes LED plus économiques que les lampes classiques et de portes automatiques pour éviter les déperditions de température…