youtube arrow share facebook twitter mail
Accueil > Engagements > Vergers éco-responsables

Développer des vergers éco-responsables


Ce sont des vergers dans lesquels le fruiticulteur va limiter l’intervention chimique en privilégiant le biocontrôle et des techniques naturelles. Pour cela, il utilise des méthodes agréées en production biologique mais ne s’interdit pas l’utilisation de produit phytosanitaire en cas de réelle nécessité. Sa volonté est aussi de gérer la ressource en eau et de favoriser la biodiversité dans le verger.

1. L’observation continue du verger


Afin de limiter les interventions dans le verger, les producteurs Blue Whale appliquent une démarche de diagnostic et de prévention menée avec l’appui d’un technicien. Grâce à l’observation continue du verger, l’analyse des pièges à insectes… ils peuvent réagir rapidement, choisir la meilleure solution d’intervention et proscrire ainsi les traitements automatiques et non appropriés.

100% des vergers Blue Whale bénéficie d’un suivi technique.

2. La confusion sexuelle


Cette technique consiste à installer dans les vergers des diffuseurs de phéromones pour lutter contre deux nuisibles du pommier : le carpocapse et la tordeuse. Les phéromones perturbent les papillons, les empêchant ainsi de se reproduire et d’infester le verger.

90% des vergers Blue Whale utilise cette technique.

3. Les filets Insect Proof


Ils constituent une barrière physique efficace pour protéger les vergers des agressions extérieures qu’elles soient animales, climatiques, virales… En fin de vie, les filets sont recyclés. Un hectare de filet permet de fabriquer une dizaine de bancs en plastique de mobilier urbain.

200 ha de vergers Blue Whale sont couverts de filets Insect Proof et 50 ha recyclés.

4. Les nichoirs à mésanges


L’installation de nichoirs dans les vergers Blue Whale est très répandue notamment parce que ce partenaire du fruiticulteur se régale des larves de carpocapse, principal nuisible du pommier.

200 nichoirs installés dans les vergers Blue Whale.

5. Les ruches


Elles sont introduites dans le verger pour favoriser la pollinisation nécessaire à la formation des fruits. Très sensibles aux produits chimiques, leur présence est donc un gage de vergers peu ou pas traités.

De nombreuses ruches sont installées dans les vergers Blue Whale.

6. Optimiser l’utilisation de l’eau


Réguler l’irrigation est un enjeu majeur pour les fruiticulteurs Blue Whale. La gestion de l’eau par tensiomètre permet d’ajuster l’apport d’eau au plus près des besoins de l’arbre, en fonction des saisons et des aléas climatiques. Blue Whale est partenaire du projet IRRIS (Irrigation Ingénieries Services) qui a pour objectif la conception d’une nouvelle sonde hydrique afin d’optimiser toujours mieux les ressources en eau.

50% des vergers Blue Whale ont un système d’irrigation régulée.

7. La récupération des effluents phytosanitaires


Bien que cherchant à limiter au maximum la lutte chimique du verger, lorsque les fruiticulteurs Blue Whale traitent leur verger, ils ont un système de récupération des effluents afin de limiter le risque de pollution des sols et des eaux souterraines.

97% des exploitations Blue Whale ont un système de récupération des effluents.

8. Le développement des haies


Les fruiticulteurs entourent leurs vergers de haies ou de jachères fleuries afin de favoriser le développement des auxiliaires biologiques. Les coccinelles, les perce-oreilles, les syrphes se nourrissent de pucerons, les typhlodromes d’araignées rouges… autant d’alliés utiles pour le producteur dans la lutte naturelle du verger.

De nombreux vergers Blue Whale sont entourés de haies végétales.

9. Les soins du verger


Les fruiticulteurs Blue Whale vont privilégier le désherbage mécanique au pied de l’arbre pour limiter le développement de pucerons et éviter que le rendement de l’arbre soit amoindri, vont enherber les allées pour contenir le ruissellement de l’eau et enrichir en engrais naturel le verger, vont tailler manuellement les pousses contaminées pour lutter naturellement contre l’oïdium… 

100% des fruiticulteurs Blue Whale choisissent d’apporter des soins naturels au verger.

10. Sélection de variétés naturellement résistantes aux maladies


Pour limiter les traitements, les producteurs vont sélectionner des variétés robustes qui peuvent mieux résister aux maladies, notamment à la tavelure. En ce sens, le Groupe Blue Whale est largement engagé dans le recherche et le développement de nouvelles variétés naturellement résistantes aux maladies.

Chaque année, Blue Whale investit dans des projets de R&D.