youtube arrow share facebook twitter mail
Accueil > Nos actualités
Actualités
-
Publié le 18/04/2018 - 12:02
Blue Whale participe à l'observatoire de la Biodiversité

Salariés Blue Whale, techniciens, producteurs, tous investis !

Afin de mener à bien un projet d'installation de nichoirs OAB à abeilles sauvages pour favoriser la pollinisation en vergers, le service qualité de Blue Whale a sollicité l'aide des salariés pour aider à la fabrication de ces nichoirs. Une récolte de bouteilles plastiques et sacs papiers a été effectuée durant quelques semaines. Tandis que les bouchons sont récupérés pour l’association « Les bouchons d’Amour » qui finance du matériel pour handicapés, tout le reste est recyclé en « nichoir à Abeilles sauvages de l’OAB ».

C’est quoi un « nichoir OAB » ?

L’Observatoire Agricole de la Biodiversité (OAB) est une initiative du Ministère en charge de l’Agriculture, dont la coordination scientifique est confiée au Muséum national d’Histoire naturelle de Paris.
L'OAB propose des protocoles d’observation de différentes espèces à tous les agriculteurs français intéressés, afin de suivre l’état de la biodiversité en milieu agricole, en lien avec les pratiques culturales.
Afin d’avoir des données fiables et comparables tous les agriculteurs engagés doivent respecter le même protocole et le même matériel.

Le nichoir est composé de tubes cartonnés de petit diamètre (7mm) car la plupart des espèces d’abeilles sauvages aiment à se loger dans de petites cavités, telles des tiges creuses. La majorité des espèces d’abeilles (80%) sont solitaires. Elles ne vivent pas en colonie (en « essaim » ou dans des ruches pour l’abeille domestique). La plus répandue est l’abeille maçonne qui scelle ses alvéoles par un mur de terre.
 

Installation des nichoirs OAB dans les vergers de Blue Whale

Les techniciens des coopératives de Blue Whale ont distribué :

  • 66 nichoirs dans le Sud Ouest
  • 36 dans le Sud-Est
  • Une dizaine dans le Val de Loire

Les abeilles sauvages, de grandes pollinisatrices des arbres fruitiers

Certaines espèces d'abeilles sauvages, sont actives dès le mois de mars, plus tôt que l’abeille domestique et donc elles réalisent la pollinisation en vergers et cultures précoces. De plus, des études tendent à prouver que leur présence aux abords de l’exploitation stimule l’activité des abeilles domestiques disposées par les apiculteurs (celles qui vivent en ruche et qui font du miel).
Blue Whale s’est donc engagé spécifiquement dans le « protocole abeilles sauvages » car elles jouent un rôle fondamental dans la pollinisation.